Lenovo avance une progression de 19 % de ses profits pour le 2ème trimestre de l’année fiscale 2014/2015, s’établissant à 262,1 M$. Le chiffre d’affaires s’améliore lui aussi de 7 %, à 10,48 Md$.

La croissance du constructeur chinois reste largement portée par l’activité PC, qui représente 8,5 Md$ de chiffre d’affaires et truste 81 % des revenus de l’entreprise. La part des portables se monte à 52,1 % et celle des fixes à 28,7 %.

L’activité mobile, elle, n’a pas connu la même réussite, puisque son chiffre d’affaires a reculé de 6 % au cours de cette période.

Le rachat de Motorola pour les marchés occidentaux

C’est d’ailleurs un paradoxe, puisque le nombre de téléphones vendus a augmenté de 38 %, et celui des tablettes de 31 %. Mais ce sont leurs prix, en moyenne moins élevés, qui expliquent la baisse.

L’activité mobile représente tout de même 13 % des revenus de Lenovo, soit 1,4 Md$. Par ailleurs, les téléchargements sur le magasin d’applications de la marque sont en très forte hausse, passés en un an de 15 à 30 millions.

Avec le rachat de Motorola Mobility auprès de Google pour 2,91 Md$,  le constructeur chinois entend, par ce biais, être davantage présent en Europe et aux États-Unis.