Les opérateurs de télécommunications pourront acheter des fréquences télé 700 MHz à compter de décembre 2015, pour un usage officiel entre 2017 et 2019. Celles-ci étaient jusqu’à présent exclusivement détenues par les chaînes TNT.
Pour les opérateurs, ces fréquences permettront d’améliorer leurs débits, surtout depuis le succès croissant de la 4G. Ils avaient déjà racheté les 800 MHz et 2 600MHz lors de la sortie de la 3G en 2011.
L’État espère retirer quelque 2,1 Md€ de ces ventes, pour un prix approximatif de 500 000 € par opérateur. Orange, Free et Bouygues devraient, selon toute vraisemblance, participer aux enchères. Seul Numéricable-SFR ne s’est pas encore concrètement positionné sur le sujet.