Pour réinventer l’avenir de l’éditeur, certains actionnaires estiment qu’il faut recruter un expert de la refonte stratégique d’entreprises, quitte à chercher en dehors du monde informatique.

L’heure est aux grandes manœuvres chez Microsoft. Alors que plusieurs candidats pour la succession de Steve Ballmer sont déjà en course, dont le PDG de Nokia Stephen Elop, d’autres noms circulent désormais. Selon Reuters, au moins trois des 20 plus grands actionnaires de Microsoft souhaitent l’arrivée d’un spécialiste dans la réorganisation et la refonte stratégique d’entreprises. Deux noms sont cités : Allan Mullaly, le PDG du constructeur automobile Ford, et Mike Lawrie, le PDG de la société de services informatiques CSC. Les deux managers en question n’ont pas fait de commentaire jusqu’à présent. Allan Mullaly avait indiqué, la semaine dernière, être « absolument focalisé » sur son job chez Ford.

Mike Lawrie, PDG de CSC