Entretien avec Frédéric Tran Kiem, directeur du digital, des SI et de l’innovation du Groupe RATP.

Gouvernance

« Des projets pharaoniques avec une très grosse complexité sur le digital »

Par Laurent Delattre, publié le 29 août 2022

La filiale de la SNCF a profité de la modernisation de son outil de supervision pour établir des passerelles entre ses réseaux OT et IT et mettre en place de nouveaux outils d’information en temps réel afin de mieux gérer les incidents.

En charge de l’entretien, de la modernisation et de la sécurité d’un réseau ferroviaire de 30  000 kilomètres, SNCF Réseau avait dès le début des années 1990 commencé à déployer des dispositifs de collecte d’informations sur ses lignes. Au début, il s’agissait surtout d’automates industriels connectés aux systèmes de signalisation. Par la suite, la société a aussi déployé des capteurs sur les voies et les caténaires, ainsi que des systèmes mobiles de captation qui circulent sur les voies.
Certaines mesures sont effectuées sur des périodicités longues, d’autres en quasi-temps réel mais, dans tous les cas, les données collectées sont agrégées au niveau des quatre centres qui couvrent la supervision du réseau français : un pour l’Île-de-France et trois...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous dès maintenant

  • ✓ Tous les articles d’IT for Business
  • ✓ Le magazine mensuel en version numérique ou en version papier
  • ✓ Les newsletters exclusives

Dans l'actualité