Pour beaucoup d’entreprises, mener leur transformation numérique à terme reste très difficile. Dans de nombreux cas, le manque de ressources humaines est en cause. C’est du moins ce que révèle une étude diffusée par Brocade. Réalisée auprès de 630 responsables informatiques d’entreprises de plus de 500 employés, elle met en lumière le manque de compétences en interne et la difficulté à recruter les profils adaptés. Ainsi, alors que 91 % des répondants se disent conscients de l’importance de la DSI pour la croissance et l’innovation, 54 % estiment qu’il leur sera difficile de combler leurs besoins humains dans ce domaine.

Les décideurs expliquent cette situation par un manque de compétences, une mauvaise localisation des ressources adaptées et le climat politique. Conséquence de ce constat, 25 % des répondants estiment qu’ils ne pourront subvenir aux besoins de leur entreprise. Pour 34 % des sondés, leur direction n’aurait pas conscience des enjeux. Ils sont même 57 % à estimer qu’elle voit le recrutement numérique comme un coût et non comme un atout.