© Flickr | ibmphoto24

Eco

Des résultats à nouveau à la baisse pour IBM

Par La rédaction, publié le 22 avril 2015

IBM affiche des résultats à la baisse pour le 1er trimestre 2015. C’est le 12ème bilan trimestriel négatif pour le géant américain. Ainsi, le chiffre d’affaires du groupe recule de près de 12 % par rapport à la même période en 2014, pour se porter à 19,6 Md$.

Côté bénéfices nets, le bilan n’est guère plus réjouissant : avec une chute de près de 5 % de ses résultats (à 2,4 Md$), IBM fait les frais notamment de la baisse de ses ventes à l’international.

À l’instar d’un grand nombre de multinationales nord-américaines, IBM subit un recul notable de son activité dans les zones EMEA et Asie-Pacifique (respectivement -19 % et -18 %). L’une des causes est à chercher du côté de la réévaluation du dollar qui nuit aux exportations, alors que le groupe tire près de 2/3 de ses revenus hors des États-Unis.

Quelques indicateurs au vert

IBM montre tout de même des signes encourageants. Ainsi les secteurs qualifiés d’impératifs stratégiques par le groupe – essentiellement le cloud, l’analytique et le mobile – affichent des hausses avoisinant les 20 % par rapport au 1er trimestre 2014. Il en va de même pour le mainframe : avec la mise sur le marché du z13, IBM a multiplié par deux ses ventes sur ce secteur.

Mais ces bons résultats ne compensent pas les baisses substantielles que subissent certains de ses secteurs d’activité. Les branches Services et Logiciels accusent un recul d’environ 2 % (à respectivement 12,2 Md$ et 5,2 Md$). La division Matériels chute, quant à elle, de près de 23 % (à 1,7 Md$).

Dans l'actualité