Malgré la crise Covid et les taux d’inflation bas, un nouveau rapport prédit une augmentation de 2,6% en moyenne des salaires dans le secteur des technologies en 2022.

Le nouveau rapport annuel « Salary Budgets Planning » de Willis Towers Watson prévoit une nouvelle augmentation des rémunérations en 2022 en France après deux années assez mornes. Elle traduit un certain retour à un optimisme prudent puisque plus de 55% des entreprises françaises interrogées estiment la situation meilleure voire bien meilleure qu’elles ne l’avaient anticipée.
Conséquence, un tiers (32%) d’entre elles prévoient un plan de recrutement renforcé dans les 12 prochains mois, tandis que seules 7% prévoient de réduire ces efforts. Les fonctions qui concentreront le plus de recrutements sont les fonctions commerciales et de développement (59%), d’ingénierie (40%), de techniciens (39%) et enfin du digital et de l’informatique (35%).

Un dynamisme qui se retrouve dans les salaires.

Ainsi, en 2022, seulement 1% des entreprises (tous secteurs confondus) prévoient de poursuivre ou opérer un gel complet des augmentations salariales. Pour rappel, elles étaient 8% en 2021 (et 25% en 2020, en pleine crise Covid).

Sans véritable surprise, il ressort de ce rapport que les augmentations salariales moyennes en 2022 devraient être plus significatives dans les secteurs des médias (3% en 2022 vs. 2,3% en 2021), des nouvelles technologies (2,6% en 2022 vs. 2,3% en 2021) et des fintechs (2,6% en 2022 vs. 1,9% en 2021).

« L’optimisme de ces derniers mois, couplé à une forte tension sur le marché de l’emploi, notamment pour les métiers de développement commercial et du digital, devraient encourager les entreprises à débloquer, en 2022, des budgets d’augmentations supérieurs à ceux observés en 2020 et 2021, tout en renouant avec les augmentations salariales, gelées depuis deux ans pour certaines. Néanmoins, une grande majorité d’entreprises devrait avancer prudemment sur ce sujet, sur la base des enseignements des multiples vagues et ralentissements économiques. La réalité des augmentations salariales effectivement attribuées en 2022 pourrait clairement différer selon l’évolution de la situation pandémique dans les prochains mois », observe Khalil Ait-Mouloud, Directeur de l’Activité Rewards Data & Software en France.

Cette augmentation de 2,6% des salaires dans le secteur de l’High Tech masque cependant une autre réalité : la tension sur les talents ! Pour attirer ou retenir les talents, les entreprises cassent leurs tirelires. Le rapport met en lumière que « les plus performants devraient bénéficier en 2022 d’augmentations salariales 2,5 fois supérieures à la moyenne ». Selon le rapport, ces « talents » se voient en moyenne attribuer 20% de l’enveloppe globale des augmentations salariales tandis qu’ils ne représentent que 10% des effectifs.


Source : Salary budget planning 2021