Chaque Vendredi, IT for Business vous propose de faire plus ample connaissance avec l’un des lauréats des trophées « DSI de l’année ». Pour ce quatrième rendez-vous, nous pointons les projecteurs sur le « DSI Résilient » de l’année, Aymeric Lacroix, DSI d’Adenes.

Adenes a pu profiter de la plateformisation mise en place par sa DSI et de sa proximité avec les métiers pour rester réactive pendant la difficile période de confinement et de restriction des déplacements, tout en développant de nouveaux services.

Profil étonnant que celui d’Aymeric Lacroix qui a rapidement abandonné les mathématiques pour les sciences politiques, mais qui, bardé d’un doctorat en économie appliquée, s’est ensuite tourné vers l’informatique. Une informatique orientée sur les usages, bien sûr, mais en appui sur des choix technologiques lui conférant résilience et évolutivité.

Candidat uniquement dans la catégorie DSI Résilient, Aymeric Lacroix aurait ainsi pu tout aussi bien émerger dans la catégorie DSI Augmenté, DSI Transformateur ou DSI Orchestrateur. Une pluridisciplinarité qui trouve en partie son explication dans le fait qu’il est également entrepreneur et actionnaire d’Adenes, acteur multispécialiste du secteur de l’expertise et des services aux assureurs.

Pour répondre aux enjeux de réactivité liés à ce secteur, le DSI a axé sa stratégie sur la maturité de la relation aux métiers et sur la plateformisation, avec un SI résolument moderne exploitant les technologies serverless, les API et les micro-services.

De quoi faciliter, en 2021, l’extension de la plateforme vers les clients assureurs et vers les partenaires. Mais, déjà en 2020, c’est ce qui a permis à Adenes d’exploiter de nouveaux services innovants. À commencer par l’expertise post sinistre en visioconférence, depuis le téléphone de l’assuré, qui a constitué un atout majeur au moment où la France a connu son premier confinement. « Avant, 85 % des expertises étaient réalisées lors d’un rendez-vous en présentiel, précise Aymeric Lacroix. Les 600 experts du groupe ont suivi une formation accélérée en trois jours. Nous n’avons eu aucune perte de CA sur 2020 et notre résultat d’exploitation a été amélioré ».

Autre preuve de résilience : le développement accéléré de Hel.PE (PE pour perte d’exploitation), réalisé par l’agence Superpitch, a permis de mettre à disposition des entreprises en arrêt d’activité une plateforme de déclaration, de gestion et d’expertise des sinistres liés à l’épidémie.

Last but not least, 2020 a vu la création d’une filiale éditrice de logiciels pour supporter le développement avec le prestataire Theodo d’une app, Claims IA, permettant aux assurés de déclarer un sinistre habitation et d’obtenir une solution d’indemnisation en self-service, sans intervention humaine. L’intelligence artificielle embarquée dans l’application estime le montant des travaux en fonction des éléments de sinistre, vérifie les devis et comporte aussi des fonctions de limitation de la fraude éventuelle aux assurances.

Les experts étant des profils rares au regard du nombre de sinistres ‒ 500 000 rendez-vous sont pris chaque année ‒, Adenes a aussi pris le parti de développer en interne une application de prise de rendez-vous qui comporte également un volet d’optimisation des tournées et de respect des contraintes de délai (SLA assureurs).

Parmi les projets de 2021 figurent le développement d’une offre d’expertise des sinistres cyber et l’utilisation de l’IA pour le contrôle des risques sur les immeubles. Aymeric Lacroix sait déjà que ses effectifs seront augmentés.

L’ASSOCIATION

Spécialisée dans l’expertise après ou hors sinistre et dans les services après sinistre, Adenes compte 2 000 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires annuel de 170 M€. Cette société née en 2010 croît par intégration d’entreprises spécialisées et par le développement de nouveaux services numériques pour diversifier ses activités. La DSI d’Adenes a elle-même crû de trois personnes en 2017 à 40 personnes (dont 15 externes) en 2020. Jusqu’en 2014, la fonction informatique était totalement externalisée et sous la responsabilité du DAF.

Mini Bio de Aymeric Lacroix

Depuis 2010 : DSI, Adenes
       2000 : Responsable des SI puis directeur général, Seri Expert
       1995 : Ingénieur d’étude, Inra
Formation
     Institut d’études politiques et doctorat d’économie appliquée à Grenoble

A découvrir :
« DSI Orchestrateur de l’année » : Robert Auffray
« DSI Augmenté de l’année » : Yann Ludmann
– « DSI for Good de l’année » et « Grand Prix 2020 » : Alice Guehennec

Retrouvez également les portraits :
– De la DSI de l’année 2019 : Véronique Puche
– De la DSI for Good 2019 : Malika Pastor
– Du DSI Augmenté 2019 : Yves Caseau
– Du DSI Orchestrateur 2019 : Pascal Wronski
Du DSI Open de l’année : Sébastien Valla