EMC vient d’annoncer l’acquisition de deux start-ups, Maginatics et Spanning. Ces opérations s’ajoutent au rachat de Cloudscaling pour 50 M$ il y a quelques jours, entreprise qui a pour spécialité le déploiement des environnements OpenStack.

La volonté d’EMC de se renforcer dans le cloud hybride apparaissait toujours plus évidente. Elle est donc aujourd’hui confirmée puisque le Californien Maginatics propose une plateforme de stockage cloud accessible depuis n’importe quel terminal et optimise l’interfaçage entre divers clouds publics et hybrides.

Une offre de cloud hybride la plus complète possible

Créé comme Maginatics en 2010, le texan Spanning, de son côté, permet de récupérer des données issues de clouds publics, Google Apps ou Salesforce.com par exemple. Il fournit des solutions de sauvegarde et de restauration après incident, en mode abonnement, destinées aux applications SaaS.

EMC, qui n’a pas souhaité dévoiler le montant de ces acquisitions, intégrera les dirigeants de Spanning et Maginatics dans une nouvelle entité, Core Technologies.

Spécialiste « historique » du stockage, qui reste son cœur de métier, EMC espère par ces diverses acquisitions proposer des offres cloud de plus en plus complètes.

Ces opérations, qui pèseront forcément sur les comptes de l’entreprise, n’ont cependant pas fait peur aux investisseurs. L’action d’EMC gagnait ainsi de 2 % en 24 heures, juste après ces annonces.