EMC a confirmé la rumeur selon laquelle le groupe s’apprêtait à racheter les parts de Cisco dans la Virtual Computing Environnement coalition (VCE).

Ce joint-venture avait été créé il y a 4 ans par les deux sociétés, accompagnées de VMware. Il a notamment abouti à la création des systèmes Vblock. Ces packages combinent les solutions EMC, Cisco et VMware pour le stockage, les serveurs, les services de virtualisation et le réseau.

Depuis plusieurs jours, le bruit courait que Cisco se désengagerait partiellement de cette coentreprise, ce qui est désormais avéré puisque le groupe ne gardera que 10 % des parts de VCE, contre 35 % auparavant.

EMC possédera donc 88 % des parts du joint-venture et va fusionner VCE en intégrant ses 2 000 salariés à son effectif.

Des investissements à venir

Il semblerait que ce désengagement de Cisco soit lié à la concurrence qui s’est accentuée ces dernières années vis-à-vis de VMware, rendant difficile une collaboration efficace.

Cisco a aussi eu à affronter EMC, son partenaire dans VCE, les deux sociétés rachetant respectivement Metacloud et Cloudscaling.

Pour 2014, VCE devrait réaliser un chiffre d’affaires de 1,8 Md$, progressant de 80 % par rapport à 2013.

« Notre engagement à investir davantage dans VCE lui permettra d’élargir considérablement l’ampleur et la portée de ses solutions, de mieux tirer parti du cloud hybride et des opportunités IT à venir », explique Joe Tucci, PDG d’EMC.