Depuis sa convention annuelle à Las Vegas, le leader mondial du stockage a présenté les dernières mises à jour de ses plateformes Isilon, XtremIO et Vmax.

L’évènement a aussi été l’occasion, pour EMC, de dévoiler de nouvelles baies et de revenir sur le rachat d’une entreprise spécialisée dans le cloud hybride : Twinstrata. 

Cette acquisition, réalisée il y a quelques jours, vise à fournir aux clients d’EMC une solution de stockage dans le cloud public qui soit aisément configurable et compatible avec le matériel Vmax3.

L’objectif est de fournir une solution de stockage hybride prête à l’emploi aux clients des nouvelles baies 100K, 200K et 400K. Celles-ci peuvent embarquer jusqu’à 384 cœurs dans les configurations les plus musclées. Toutes intègrent le système d’exploitation Hypermax qui fait office d’hyperviseur de stockage.

Le renouvellement de la gamme Isilon

La gamme Isilon compte, elle aussi, de nouveaux modèles : le S210 et le X410. Le premier supporte jusqu’à 3,75 millions d’opérations d’entrée/sortie par seconde, selon EMC. Le second est destiné au big data et s’adapte tout particulièrement à Hadoop, pour des travaux analytiques. À cet effet, le support du système de fichiers HDFS a été ajouté à l’OS Isilon OneFS, qui équipe la baie X410.

La famille de produits XtremIO voit, elle aussi, apparaître des innovations. Il est ainsi désormais possible d’effectuer des opérations de clonage des systèmes, ou bien encore de chiffrer les données en AES-256 bits. Et grâce à une fonction de compression avancée, les clusters XtremIO voient leurs capacités flash effectives passer de 90 To à 540 To, grâce à une technologie de compression.