Le groupe Ericsson vient de publier des résultats trimestriels en dessous des attentes des analystes. Ces chiffres ont conduit, dans la foulée de leur publication, à une baisse d’environ 10 % du titre à la Bourse de Stockholm. La direction de l’équipementier suédois a également annoncé une restructuration visant à renforcer son plan d’économie de 9 Md de couronnes suédoises, soit un peu moins de 1 Md€, pour faire face à la concurrence de Huawei et Nokia.

Le chiffre d’affaires du trimestre n’a ainsi atteint que 52,2 Md de couronnes (environ 5,69 Md€) contre les 54,6 Md de couronnes attendus. Cela représente une baisse de 2 % sur un an. La marge brute a également reculé, à 33,3 %, tandis que la marge opérationnelle progresse et, avec elle, le bénéfice net. Ce dernier a bondi de 45 %, à environ 229 M€.