Le constructeur suédois pose de nouveaux jalons dans le secteur de la software-defined infrastructure (SDI). Il prévoit en effet d’acquérir la start-up californienne NodePrime, spécialisée dans la gestion des infrastructures de datacenters. Elle est notamment à l’origine d’une solution de migration vers des infrastructures hyperscale, qui permet aux sites de disposer de davantage de ressources de calcul sans pour autant acquérir de nouveaux équipements ou emplacements.

Cette technologie est déjà exploitée par Ericsson à travers sa plateforme Hyperscal DataCenter System 8000, qui propose aux clients l’audit, l’analyse et la configuration automatique du matériel.