Esker annonce un chiffre d’affaires pour 2013 de 41,1 M€, soit une croissance de 4 % à taux de change constant. L’éditeur attribue ce bon résultat à ses performances en matière de solutions de dématérialisation et d’automatisation des processus métier en mode SaaS, qui représentent 61 % de son activité, soit 25,2 M€.

Le résultat d’exploitation d’Esker s’élève toutefois à 3,9 M€, contre 4,3 M€ en 2012, en repli de 0,4 M€. Le groupe attribue ce reflux à ses investissements, au taux de change défavorable et à la transition obligatoire vers le cloud qui entraîne une baisse des ventes de licences.

Parallèlement, l’entreprise revendique une rentabilité d’exploitation à 9,4 %.

Esker estime que 2014 devrait confirmer sa croissance de l’an passé, voire l’accélérer.