Associant un caractère de femme de terrain à un esprit matheux, Alice Guehennec privilégie le dialogue et la mixité. Elle revient sur les challenges culturels de la transformation numérique et sur son parcours.

Portrait de Alice Guehennec, chief digital and information officer du groupe Saur

« Ce qui me porte depuis le début de ma carrière, ce sont les gens avec qui je travaille, et les projets qui nous permettent de grandir ensemble, avec l’entreprise. Je crois bien que je n’ai jamais perdu de vue un collègue ou un collaborateur proche ». Ce jour-là, Alice Guehennec nous parle depuis sa Bretagne adoptive, en mode vidéo, Covid oblige.
Mais le terrain l’appelle et cela dure depuis ses premières missions au sortir de l’UTC de Compiègne où cette picarde matheuse avait choisi de passer son diplôme d’ingénieur. « Je suis partie très vite en Croatie, qui sortait d’une guerre fratricide, pour transformer l’offre télécoms du pays », se rappelle-t-elle.

Après plusieurs années dans le conseil, elle prend un premier poste de DSI en 2010, à la Préfecture de Police de Paris. De cette expérience dans un milieu plutôt masculin, elle garde un souvenir agréable, même si certains projets l’ont amenée à travailler dans un contexte difficile, mais ô combien concret (encore une fois !), en l’occurrence pour l’IML (Institut médico-légal).
Elle poursuit son parcours en prenant notamment la DSI France d’abord, puis Europe, et enfin des responsabilités au niveau Monde de Sodexo.

Elle rejoint début 2019 le groupe Saur, spécialiste de la distribution de l’eau et de l’assainissement. « Pour moi qui suis portée sur le concret, une entreprise comme celle-là, avec ses valeurs et des collaborateurs passionnés par leur métier, convient parfaitement », analyse-t-elle. Et elle a de quoi le démontrer. Face aux mastodontes du secteur « utilities », Saur doit en effet compenser sa dimension plus modeste en faisant preuve d’agilité et d’excellence sur son métier unique de l’eau. La digitalisation est une arme de choix pour y parvenir, en favorisant la réallocation des ressources grâce à la technologie par exemple.

Les perspectives ne manquent pas non plus côté relation client, avec la mise à disposition pour les communes d’une plateforme qui vient fédérer les différentes sources d’information pour leurs habitants. Les objets connectés, le big data seront quant à eux sollicités pour réduire la consommation d’électricité pour le pompage, les fuites dans le réseau ou l’ajout d’intrants chimiques dans l’eau acheminée vers les points de consommation. « Au-delà de leur dimension technique, tous ces projets me démontrent toujours plus les nécessités d’un management attentif à l’accompagnement du changement… Mais chez Saur, il y a une telle envie des métiers pour progresser que l’exercice s’avère très agréable », conclut Alice Guehennec.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR > Face à une concurrence exerçant plusieurs métiers, notre focalisation sur ceux de l’eau va nous permettre de faire mieux que résister, grâce à l’agilité et la rapidité que nous confèrent nos initiatives digitales.

MON CASSE-TÊTE DU MOMENT > Embarquer l’entreprise dans cette transformation digitale, y compris le middle management, en instaurant par exemple des rituels autour du recueil et de la qualité de la donnée.

CE QUI ME PASSIONNE AUJOURD’HUI > Aujourd’hui comme toujours, le management des équipes et le fait de voir grandir l’entreprise, en même temps que ses collaborateurs.

MON CHEVAL DE BATAILLE > La promotion de la mixité me préoccupe de plus en plus. J’ai pu voir les méfaits du conditionnement et de l’auto-censure chez les femmes, même si je n’ai jamais eu à me plaindre d’une quelconque ostracisation durant ma carrière. Je suis aujourd’hui présidente du réseau EllEau créé par le groupe Saur pour adresser cette question.

CE QUE J’APPRÉCIE CHEZ SAUR > C’est une entreprise dont les collaborateurs sont passionnés par leur métier ; il n’y a pas de résistance aux changements induits par la transformation digitale, juste une envie forte, juste tempérée d’incertitudes.

CE DONT JE SUIS FIÈRE > Tous mes précédents collaborateurs sont restés en contact avec moi.

PARCOURS DE ALICE GUEHENNEC

Depuis 2019 : Groupe Saur, directrice des systèmes d’information et du digital
  2016-2019 : Sodexo, directrice des systèmes d’information et du digital
  2014-2016 : Accenture, senior manager 
  2010-2014 : Préfecture de Police de Paris, DSI adjointe 
  2002-2010 : Capgemini, divers postes dont directrice de business unit
  2001-2002 : Salustro Reydel Management puis Ernst & Young, consultante IT

FORMATION
- Master en Informatique, UTC Compiègne (2001)