Les smartphones n’ont pas encore enterré les PC. Tel pourrait être le thème de l’année 2016, à en croire les prévisions de Gartner. Le cabinet table sur un tassement important du marché des smartphones, arrivé à maturité. Au 1er trimestre, Apple prévoyait par exemple le premier repli des ventes de son iPhone depuis 2007. A contrario, les ordinateurs – notamment les PC portables – devraient reprendre un peu de couleurs.

Sur l’ensemble de l’année, Gartner prévoit une croissance modérée des ventes de smartphones, de l’ordre de 7 % comparé à 2015, avec 1,6 milliard d’unités. À ce rythme, il faudrait attendre 2018 pour atteindre 2 milliards. Au cœur de ce ralentissement figure la fin de l’ère de la croissance à deux chiffres dans les pays émergents tels que la Chine, ou très matures, comme les États-Unis. Ces deux régions devraient afficher une croissance totalement plate en 2016.

Le retour du PC en 2017 ?

En Inde, en revanche, le marché des primo-accédants aux smartphones est très vif, avec 29 % de croissance attendue cette année. Mais les prix ne sont pas encore assez bas pour réellement convertir les consommateurs. Malgré ce contexte, les smartphones continueront de se vendre mieux que les tablettes, attendues en recul de 3,6 %, en raison de cycles de renouvellement longs. Les PC, eux, devraient encore reculer, de 6,5 %.

Mais le vent tourne. « En 2016, le marché du PC atteindra sa dernière année de déclin avant de revenir à la croissance en 2017 », assure Ranjit Atwal, analyste chez Gartner. Windows 10 et l’architecture Intel Skylake devraient commencer à porter leurs fruits et à soutenir les ventes, grâce à de nouvelles fonctionnalités. Rappelons que le segment le plus prometteur dans l’industrie du PC est clairement l’ordinateur 2-en-1.