Gartner est moins optimiste qu’il ne l’était il y a quelque temps concernant l’évolution du marché des terminaux numériques (PC, tablettes et smartphones).

Le cabinet d’analyse estime qu’il connaîtra une progression de 4,2 % en 2014 par rapport à 2013, soit 2,43 milliards d’appareils. C’est en deçà des 7,6 % annoncés en début d’année, ce que Gartner attribue à des performances moins bonnes que prévu des tablettes : il ne devrait s’en vendre qu’aux alentours de 256 millions d’exemplaires au lieu des 263 espérés.

Ce sera tout de même une hausse de 24 % par rapport à 2013, et cela porte la croissance du secteur. Car les téléphones mobiles, eux, seront vendus à 1,862 milliard d’unités « seulement », contre 1,807 en 2013. La progression, à 3,1 %, est modeste, même si les smartphones, eux, se portent bien. Ils représentent 66 % des ventes de mobiles et devraient atteindre 88 % d’ici 2018.

Enfin les PC sont toujours à la traîne, avec un déclin annoncé de 2,9 %, ce qui est tout de même moins conséquent que ce qu’attendait Gartner en début d’année (-7 %).

Les récentes mises à jour opérées par Gartner sur ses propres prévisions donnent encore plus de crédit aux déclarations de Christine Lagarde, directrice générale du FMI, qui tempère actuellement les espoirs de croissance mondiale pour 2014.