L’automatisation des processus par les robots logiciels s’accélère au sein des entreprises, malgré la crise ou plutôt, peut-être, grâce à la crise. Les solutions RPA jouent en effet un rôle de plus en plus critique dans la transformation numérique et la dématérialisation de bien des processus métier.

Selon Gartner, le marché de la RPA (Robotic Process Automation) devrait croître de 19,5% en 2021 par rapport à 2020 pour flirter avec les deux milliards de dollars. Et la croissance du marché devrait se maintenir à deux chiffres au moins jusqu’en 2024.

« Le principal moteur des projets RPA n’est autre que leur capacité à améliorer la qualité, la vitesse et la productivité des processus rappelle Fabrizio Biscotti, vice-président de la recherche chez Gartner. Les entreprises peuvent en effet rapidement progresser dans leurs initiatives d’optimisation numérique en investissant dans des logiciels de RPA, et la tendance ne disparaîtra pas de sitôt. »

La crise à la fois sanitaire, organisationnelle et économique entraînée par la pandémie COVID-19 n’est pas étrangère à cette accélération de l’adoption. Le Gartner estime que 90% des grandes entreprises auront adopté une forme ou une autre de RPA d’ici 2022 alors qu’elles cherchent à digitaliser leurs processus métiers critiques pour gagner en résilience et en mise à l’échelle, tout en « recalibrant » le travail et donc les ressources humaines. « La diminution de la dépendance à une main-d’œuvre humaine pour les processus numériques de routine devient de plus en plus attrayante pour les entreprises, non seulement pour des avantages de réduction des coûts, mais aussi pour assurer qu’elles pourront lutter contre les chocs à venir à l’instar de cette pandémie » reconnaît Cathy Tornbohm.
Pour Gartner, les grandes entreprises vont d’ici 2024 tripler la capacité de leurs actuels portfolios de robots logiciels RPA. Ce qui entraînera l’acquisition de plus de serveurs et de nouvelles licences.

Le marché de la RPA est en pleine mutation. L’intégration de l’intelligence artificielle au cœur de ces outils permet de digitaliser de plus en plus de processus qui dépendaient jusqu’ici des sens humains. Si le marché est actuellement dominé par UIPath, Automation Anywhere, Blue Prism et WorkFusion Intelligent Automation Cloud, il risque d’être en partie chamboulé par l’arrivée de Microsoft et son Power Automate, mais aussi de SAP sans oublier quelques startups apportant des solutions spécifiques à des marchés niches.


Source : Gartner
À lire également : Solutions RPA : ce qu’il faut retenir du nouveau Magic Quadrant du Gartner