Hewlett-Packard s’apprête à diviser ses activités en deux parties. Le géant américain a confirmé, ce lundi 6 octobre, l’information publiée la veille par le Wall Street Journal.

Cette scission devrait être effective à la fin de l’année prochaine. Ce sont deux femmes qui dirigeront les deux entités : Meg Whitman, l’actuelle PDG, prendra la tête de Hewlett-Packard Entreprise. Cette structure regroupera les logiciels et les services aux entreprises, mais aussi les infrastructures du groupe. Patricia Russo, elle, sera aux commandes de HP Inc., qui gardera le logo et les activités « traditionnelles » de la marque, à savoir l’impression et la fabrication de PC.

Une restructuration à prévoir

L’ex-patronne d’Alcatel-Lucent, aujourd’hui administratrice de HP, aura la lourde charge de tenter de faire redécoller un secteur qui, pour la société comme pour nombre de ses concurrents, est loin d’être aussi rentable que ses activités de services aux entreprises.

Hewlett-Packard devrait d’ailleurs intensifier ses efforts sur cette dernière branche, en particulier sur le stockage et les réseaux.

Cette restructuration ne se fera cependant pas sans dommages : HP a relevé à 55 000 les suppressions de postes commencées en 2012. Les dirigeants du groupe assuraient pourtant encore en août dernier que ces coupes ne dépasseraient pas les 45 000 postes…