Depuis 2018, Honeywell a beaucoup écrit en matière de R&D sur le Quantum Computing. Mais n’avait jusqu’ici jamais dévoilé ses plans ni rien annoncé de concret. Toutefois l’annonce d’Azure Quantum lors du Microsoft Ignite en Novembre dernier avait laissé filtrer l’idée que le constructeur, plus connu pour ses innovations aéronautiques et spatiales, préparait un ordinateur quantique puisqu’il est l’un des trois acteurs partenaires du service QaaS de Microsoft avec IonQ et QCI.

Honeywell vient de lever le voile sur ses plans. Le constructeur lancera en milieu d’année son premier ordinateur quantique à base de ions piégés. Avec un volume quantique annoncé à « 64 », il s’affiche déjà comme la machine quantique la plus puissante du monde. Pour rappel, l’IBM « Raleigh » considéré comme l’une des machines les plus puissantes du moment est évalué à un volume quantique de « 32 ».

Pour en savoir plus : Honeywell va lancer mi-2020 le plus puissant ordinateur quantique au monde