HP vient de présenter un nouveau type d’ordinateur : le Sprout. Visuellement, ce modèle a tout d’un ordinateur tout-en-un, embarquant écran et unité centrale en un seul tenant. Et c’est tout. Car il ne s’accompagne ni de clavier, ni de souris !

L’innovation du Sprout repose principalement sur un système de projection et un scanner 3D. Le projecteur diffuse un second écran sur le bureau, en lieu et place du clavier.

Pour interagir avec les éléments affichés, un scanner permet à l’utilisateur de manipuler les différents éléments de son espace de travail (Windows, ou Chrome OS). Par exemple, il peut redimensionner des images et les déplacer, ou saisir du texte.

Donner vie à un nouveau type de PC

Plus concrètement, ce système pourrait intéresser des architectes qui ont besoin de manipuler et de visualiser des créations. Mais pour être adopté, le Sprout devra prouver une vraie réactivité et d’une fiabilité à toute épreuve. Toujours est-il que la cible prioritaire de HP semble être l’entreprise, même si ce nouveau PC pourrait être commercialisé à destination d’un public plus large.

Côté technique, le Sprout dispose d’une dalle LCD tactile de 23 pouces, d’un projecteur DLP affichant un écran d’une définition de 1024×767 pixels, d’un processeur Intel Core i7, de 8 Go de mémoire RAM, d’une carte graphique Nvidia GeForce GT 745A et d’un disque de stockage hybride comportant 8 Go de mémoire flash et 1 To pour le reste.

Annoncé à 1 900 dollars aux États-Unis, il sortira le 7 novembre.