Après Microsoft, Google et Amazon, IBM annonce à son tour l’intégration du système de containers de virtualisation à son cloud.

Pour rappel, Docker est un outil qui peut empaqueter une application et ses dépendances dans un conteneur virtuel, qui pourra être exécuté sur n’importe quel serveur Linux. L’intérêt de « containeriser » une application est de la déplacer plus simplement.

Proposé comme une brique de sa plateforme de développement en ligne (PaaS) Bluemix, le service IBM Containers est actuellement en bêta. Il supportera toutes les fonctions natives de Docker.