2016 aura été une année prometteuse, mais douloureuse pour IBM. Engagé dans une grande transformation axée autour du cloud, Big Blue vient de publier des résultats mitigés pour son dernier exercice fiscal. Sur l’ensemble de l’année, IBM a vu son chiffre d’affaires reculer de 2 %, à 79,9 Md$. C’est principalement le bénéfice net qui s’est effondré, à 11,9 Md$, accusant un recul de 11 %. Le BPA s’est, lui, déprécié de 9 % pour atteindre 13,59 $ par titre.

Tout n’est pourtant pas si noir chez Big Blue. Celles que le groupe désigne comme les activités stratégiques (le cloud, la mobilité, la sécurité et l’analytique) ont progressé de 13 %, atteignant 32,8 Md$, soit 41 % du chiffre d’affaires. En tête de ces activités, le cloud a généré 13,7 Md$ (17 % du CA total du groupe), en progression de 35 % sur un an.