Et hop, 200 consultants spécialisés sur les solutions de Workday dans l’escarcelle d’IBM. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais la stratégie est claire. Workday est l’éditeur qui grimpe dans le domaine de la gestion des ressources humaines et de la gestion financière en mode SaaS. Son positionnement, équivalent à celui de Salesforce dans le domaine du CRM, en fait une alternative de plus en plus regardée par les entreprises à la recherche d’un ERP. L’éditeur, créé il y a 10 ans par des anciens de Peoplesoft (dont son fondateur Dave Duffield), après son rachat par Oracle, se retrouve désormais dans la cour des grands face aux ténors SAP et Oracle. Il était fort logique que la branche services d’IBM se dote de telles compétences.