Le SSD910 est une mémoire flash sur carte PCIe, trois à quatre fois plus rapide qu’un disque SSD.

Dans la lignée de produits initiée par Fusion-io, Intel se lance à son tour dans les cartes PCi de stockage à mémoire flash. Son dernier SSD 910 revient à un disque dur SSD, sauf qu’il ne se branche pas sur le connecteur SATA ou SAS des unités de stockage. Il prend la forme d’une carte d’extension et s’insère dans un slot PCIe. La différence tient dans les débits de données, plus élevés en passant par un slot PCIe : ils sont limités à environ 600 Mo/s au format disque dur et peuvent grimper à plusieurs Go/s au format carte d’extension.

Le SSD 910 atteint 2 Go/s en lecture et 1 Go/s en écriture. Il est proposé en deux capacités, 400 et 800 Go, aux prix respectifs de 1 929 et 3 859 dollars. Il se destine aux serveurs pour y faire office de stockage primaire (disque qui contient les informations les plus sollicitées), notamment dans le cadre des bases de données. Le constructeur SuperMicro, qui fabrique la plupart des serveurs en marque blanche, a déjà annoncé qu’il l’intégrerait dans ses prochains modèles.

Le SSD 910 est positionné par Intel lui-même comme une solution d’entrée de gamme. Ses principaux concurrents sont listés dans le tableau ci-dessous.