Le géant américain vient de s’offrir Movidius, spécialiste de l’analyse d’images ayant notamment collaboré au projet Tango de Google. Les modalités de l’opération n’ont pas été communiquées. Les intentions d’Intel ne sont pas secrètes : la firme de Santa Clara compte se servir de Myriad 2, la plateforme VPU (Vision Processor Unit) basse consommation de Movidius, pour renforcer sa technologie 3D RealSense. Ce chipset dédié a déjà été utilisé pour le drone Phantom 4 de DJI et les caméras thermiques de FLIR.

Basée sur des algorithmes pour le deep learning, la technologie de Movidius apporte aussi à Intel, selon la direction, une expertise en matière de vision embarquée et de Machine Intelligence.