Selon Clipperton, l’investissement dans les start-up françaises au début 2017 a atteint 1,5 Md$, soit une hausse de 28 % sur un an. Les champions hexagonaux se nomment Actility, Ivalua et Oodrive. Ils ont respectivement levé 74 M$, 70 M$ et 69 M$.

Si cela constitue un record pour la France, le reste de l’Europe n’est pas à la traîne. Au contraire même. Les start-up européennes ont attiré un total de 7,7 Md$ d’investissements, soit 30 % de plus que l’année précédente. Sur cette somme, 2,1 Md$ sont issus des levées de fonds avec un tour de table moyen avoisinant les 4 M$. Si la France est surclassée en valeur par le Royaume-Uni et la Région DACH (Allemagne, Hongrie, Suisse), elle enregistre le plus grand nombre de levées de fonds réussies, soit 230 contre 205 l’année précédente.