C’est à Barcelone qu se tenait cette semaine la conférence mondiale utilisateurs de MicroStrategy. Vingt-cinq marques – parmi lesquelles Shell, Zurich Insurance et la Société Générale – étaient présentes pour témoigner de leurs pratiques sur les produits de MicroStrategy. L’occasion, pour l’éditeur, de présenter sa nouvelle gamme d’applications redécoupée en quatre offres bien distinctes. Et dans le même temps de revenir sur son offre décisionnelle mobile dans le cloud, ainsi que sur l’analytique que la société entend fortement promouvoir comme outil d’autonomie d’entreprise.

L’offre de MicroStrategy s’articule donc, désormais, autour du socle serveur pour les applications analytiques, du Web pour tirer parti de celles-ci, du service architecture pour la gestion du cycle de vie des applications, et enfin de l’offre mobile pour proposer les fonctions analytiques sur les terminaux mobiles.

Ce sont, en tout, 21 produits différents qui ont été regroupés dans ces quatre nouvelles lignes.

La « Governed Data Discovery »

L’analytique est au cœur des services que propose l’éditeur. Le nouveau pilier marketing de MicroStrategy est d’ailleurs ce qu’il nomme la « Governed Data Discovery », c’est-à-dire l’association de la « data discovery » – pour extraire de l’information significative dans la masse de données stockées – et de la gouvernance de données.

MicroStrategy propose en ce sens des connecteurs pour diverses bases de données dont Oracle, Hadoop ou encore SAP Hana. Ils permettront aux entreprises de puiser, en toute autonomie, dans le flot des informations présentes dans le SI.

Le cloud est le second axe de la stratégie de l’éditeur. Lors de la conférence, le directeur de MicroStrategy Michael Saylor est revenu sur son partenariat avec Amazon Web Services et sur l’offre de découverte de 30 jours de MicroStrategy Mobile sur Amazon. MicroStrategy, qui dispose de peu d’infrastructures, peut ainsi s’appuyer sur les datacenters d’Amazon et se concentrer sur son offre logicielle, sans crainte d’être confronté à une insuffisance de moyens.

T-Systems et TCS devraient également épauler MicroStrategy en proposant son offre cloud aux PME et aux grands groupes internationaux.