Le cabinet d’études IDC, en partenariat avec Bouygues Telecom, a présenté la 3ème édition de son enquête portant sur le télétravail et l’ultra mobilité dans le monde de l’entreprise.

Coût des équipements, sécurité de l’information et débit sont au cœur des questionnements et l’étude se penche plus particulièrement sur le phénomène BYOD (Bring Your Own Device). Cette pratique consistant à utiliser son matériel personnel à des fins professionnelles s’est relativement développée chez les salariés mobiles. L’usage reste limité par certaines DSI pour des raisons évidentes de sécurité, mais également pour éviter une gestion trop hétérogène d’environnements mobiles.

Côté salariés, si l’utilisation du PC personnel a peu augmenté sur une année, il n’en est pas de même du côté des mobiles ou des tablettes. 41 % des salariés interrogés en 2013 reconnaissent utiliser leur smartphone personnel à des fins professionnelles, contre 21 % en 2012, et l’utilisation des tablettes est passée de 7 % à 16 % en un an. 80 % des salariés interrogés justifient l’emploi de leur propre matériel par le fait qu’il offre une plus grande flexibilité et 73 % estiment qu’il est, en général, plus performant que celui proposé par les entreprises.

Celles-ci, refusant à 80 % l’utilisation du matériel personnel dans le cadre du travail, ont dû repenser leur stratégie de mobilité et commencent à fournir de nouveaux environnements mobiles à leurs salariés. L’équipement en smartphones d’entreprise s’est notamment accru de 29 % entre 2012 et 2013, et celui des tablettes a augmenté de 89 % en un an.