Dans le cadre de la mise en œuvre d’un portail européen d’Open Data, Capgemini Consulting a analysé l’évolution des données ouvertes dans 32 pays. Selon le cabinet de conseil, l’exploitation des données ouvertes augmente les transactions, réduit les coûts et crée des emplois. Ainsi, dès que les données ouvertes pourront être utilisées de façon optimale et à bon escient, l’administration publique de l’UE pourrait réaliser des économies de près d’1,7 Md€ à l’horizon 2020.

Par ailleurs, Capgemini estime qu’une utilisation pertinente de l’Open Data conduirait à une baisse de la consommation d’énergie de l’ordre de 16 %. Pour les 4 ans à venir, le marché de l’Open Data en Europe est estimé à 325 Md€.

Encourager la publication et l’utilisation des données

Dans ce contexte, et pour favoriser la valorisation des données ouvertes, l’UE propose un portail européen qui contient à ce jour 240 000 jeux de données publiques (du domaine de la santé, du transport, de l’éducation…), librement accessibles par tout un chacun.

La maturité de l’Open Data est fonction des politiques nationales et des initiatives mises en place. Or, il apparaît que seul 1 pays européen sur 3 met tout en œuvre pour encourager la promotion et l’utilisation des données ouvertes. Reste à sensibiliser la population, étendre les fonctionnalités des portails, ou encore inciter à une publication régulière de données, pour multiplier les initiatives et stimuler la réutilisation des données ouvertes.