Une fusion entre les deux groupes s’avère imminente. En effet, une réunion au sommet serait prévue pour établir les conditions du rachat de Bouygues par Orange. Un accord de confidentialité aurait déjà été signé la veille de Noël.

Une telle union permettrait à Orange de récupérer plus de 50 % des parts de marché et Bouygues bénéficierait d’une participation à hauteur de 15 %, soit une valorisation d’environ 10 Md€. Martin Bouygues et Olivier Roussat sont pressentis comme membres du conseil d’administration d’Orange. S’il doit se concrétiser, cet accord devra toutefois obtenir l’aval de l’Autorité de la concurrence et de la Commissaire européenne à la concurrence. Des négociations avec la concurrence (Free et SFR) seront également de mise.