Présidé par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le syndicat mixte Mégalis a lancé la première tranche de travaux du programme Bretagne Très Haut Débit pour un montant de près de 100 millions d’euros. Dans cette première phase, quatre villes moyennes – Auray, Carhaix-Plouguer, Lamballe et Redon – et une vingtaine de zones plus rurales vont être équipées en fibre optique. Le programme régional prévu jusqu’en 2018 veillera à respecter cet équilibre en zones urbaines et rurales. Des liaisons optiques spécifiques seront aussi mises en œuvre pour des sites prioritaires, d’éducation, de santé, d’entreprises ou de services publics. Reste à retenir l’acteur privé qui exploitera le réseau, le commercialisera et réalisera les raccordements. Une procédure de consultation va être lancée par Mégalis pour sélectionner cet « opérateur d’opérateurs ».