Le gouvernement, représenté par Franck Riester (Europe & Affaires étrangères), Marlène Schiappa (Commerce extérieur & Attractivité) et Cédric O (Transition numérique), ont dévoilé cette semaine la nouvelle stratégie « Welcome to la French Tech ». Objectif : accueillir plus de talents internationaux dans l’écosystème Tech français.

La French Tech est dynamique avec son écosystème d’entrepreneurs innovants et de startups exploratrices de nouvelles technologies. Elle compte aujourd’hui 16 licornes (dont 6 nouvelles nées de levées de fonds spectaculaires en ce début 2021). Avec la diversité de ses écoles et universités, la France possède un beau vivier de talents. Mais pour le gouvernement l’accès à des compétences clés et rares est l’un des facteurs clés de la croissance des start-ups françaises.

D’où l’importance de rendre la French Tech plus attractive, d’autant que ces talents internationaux sont convoités par bien des pays. « Jamais l’enjeu du capital humain n’a été aussi déterminant dans la compétition économique mondiale, explique Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Pour faire émerger en France des champions technologiques mondiaux, nous avons besoin d’attirer dans notre pays des talents du monde entier, désireux de partager leur expérience avec notre écosystème… ».

Attirer les talents internationaux est un enjeu de compétitivité et d’autonomie stratégique. Mais pour Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur en charge de la Citoyenneté, « la Tech, ce n’est pas seulement de la création de richesse et de croissance. C’est aussi de la citoyenneté. De l’utilité sociale. Du bien commun… »

La France avait déjà mis en place un French Tech Visa. Mais l’initiative « Welcome to la French Tech », nouvelle stratégie d’attractivité des talents tech internationaux, vise à amplifier la dynamique en simplifiant le parcours administratif de tout talent désireux de venir (ou revenir) en France.

Cette initiative comporte un volet administratif et un accompagnement à l’intégration.

Le volet administratif cherche à optimiser les procédures au travers d’une plateforme d’information simplifiant les démarches en ligne avec une FAQ, la dématérialisation des titres de séjour « Passeports Talents » et un Help Desk opéré par Business France pour un accompagnement sur mesure.

L’accompagnement à l’intégration s’appuie sur un « Community Guide » référençant les prestataires en relocation et sur le déploiement de la « French Tech International Community » au sein de Station F.

« Attirer les talents étrangers dans les start-ups françaises a été l’une de nos priorités et le French Tech Visa a rencontré un grand succès. Avec cette nouvelle stratégie, le Gouvernement va encore plus loin pour remporter la bataille des talents… » conclut Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques.