La Commission européenne a autorisé le rachat de la société NXP par Qualcomm, sous certaines conditions. Afin de maintenir un marché concurrentiel, Qualcomm a notamment accepté une ouverture entre ses gammes de composants et celles des autres fabricants sur une période de 8 ans. Le groupe va également céder des brevets NFC de NXP non affiliés à une norme.

Enfin, Qualcomm s’est engagé à proposer des licences sur la technologie et les marques commerciales MIFARE de NXP durant 8 ans, à des conditions équivalentes à celles d’aujourd’hui. Le montant de la transaction s’élèverait à 38 Md$.