La qualité des logiciels professionnels est de plus en plus importante pour les entreprises, si l’on en croit l’étude World Quality Report 2015 que vient de publier Capgemini, en collaboration avec HP. Le rapport indique que les budgets informatiques alloués aux tests et à l’assurance qualité sont en hausse de 9 % chaque année, la moitié des sommes étant consacrées à la maintenance pour certifier que les applications sont bien en phase avec un usage professionnel.

Ce sont les tests de sécurité qui sont les plus nombreux, juste devant ceux concernant l’expérience client.

Une évolution jugée trop rapide

Les dépenses liées aux environnements virtuels de tests sont, sans surprise au regard des chiffres précédents, eux aussi en augmentation pour 47 % des répondants, qui estiment qu’au moins 1 projet sur 2 dans leur entreprise implique de telles solutions. Même constat pour DevOps, selon 59 % des répondants.

Cette course à la qualité des applications n’est pas sans conséquence pour les entreprises. D’une part, le budget consacré aux nouvelles initiatives de transformation a décru de 1 %. Sans être une chute vertigineuse, cela montre la priorité donnée à la consolidation des solutions déjà existantes. D’autre part, 55 % des entreprises sondées dans cette étude déplorent « l’évolution trop rapide de leur univers applicatif », face à laquelle elles doivent débloquer des budgets.