Selon le cabinet spécialisé IDC, la transformation numérique dépassera les 1 300 Md$ de dépenses pour les entreprises l’an prochain, au niveau mondial. Cela équivaut à une progression de 16,8 % par rapport à 2017. Cette évolution devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2021 avec, à cet horizon, une croissance moyenne annuelle de 17,9 %, représentant 2 100 Md$.

IDC constate également une évolution des pratiques. Si l’essentiel des dépenses va aux modèles opérationnels (nouveaux ou renforcés), à l’innovation multi-expérience et à l’optimisation de l’information, les technologies de rupture prennent de plus en plus d’importance. C’est le cas de l’IoT, de l’intelligence cognitive, de l’IA et de la robotique. Elles font suite au cloud, au big data et à la mobilité vers lesquels d’importants budgets sont déjà dirigés.