Seules 60 % des entreprises ont une stratégie pour leur transformation numérique. Ce chiffre étonnamment bas est révélé par l’éditeur IFS dans une étude menée auprès de 500 dirigeants d’entreprises dans 20 pays. Selon le même document, ce manque de préparation n’a rien à voir avec un quelconque manque de prise en compte du sujet. En effet, 86 % des interrogés considèrent que la transformation numérique jouera un rôle clé dans les 5 ans à venir.

Mais 76 % des dirigeants confessent avoir besoin de plus d’informations sur la question. Cette ignorance se retrouve notamment dans l’incertitude concernant la personne qui devrait mener cette transformation capitale pour l’entreprise : 39 % des interrogés choisissent le PDG pour ce rôle, 40 % optent pour le DSI et 35 % pensent au DAF. Cette répartition très serrée en dit long sur le flou qui règne dans certaines entreprises.