Depuis le bulletin d’inscription à la cantine au bulletin de paie des agents… plusieurs centaines de milliers de documents sont concernés.

Les sociétés Lex Persona, pour sa gestion des identités numériques, et Cecurity.com, pour son coffre-fort électronique, ont été choisies pour déployer la plate-forme de dématérialisation de la ville de Lyon. Le projet est très ambitieux puisqu’il ne s’agit pas de dématérialiser tel document ou d’équiper tel service municipal, mais de gérer potentiellement la totalité des documents de la mairie.

Depuis le bulletin d’inscription aux cantines jusqu’aux bulletins de paie des agents en passant par les dossiers de délibération ou les arrêtés… plusieurs centaines de milliers de documents sont concernés. Pour maintenir son indépendance vis-à-vis des éditeurs, la municipalité a fait le choix de généraliser l’usage des services Web.

La solution Lex Persona utilise ces services pour communiquer avec le système de GED de la ville (Filenet d’IBM). Ce principe s’imposera à toutes les applications qui voudront communiquer avec la plate-forme de dématérialisation. La première devrait être Helios, l’outil de gestion comptable et financière de la ville.