Tout comme l’internet des objets, l’automobile connectée fait le buzz. Ce dossier vous propose une rétrospective des annonces les plus importantes de l’année écoulée jusqu’aux plus récentes du CES de Las Vegas.

Être averti en temps réel des places de parking disponibles autour de soi ? Permettre à ses passagers de visionner un film en streaming ? Ce sont certaines des promesses des voitures connectées. Depuis un an, les annonces dans le secteur se multiplient. De la part bien sûr des constructeurs et des équipementiers mais aussi des géants du web Apple et Google et d’autres acteurs plus confidentiels comme, en France, l’intégrateur Altran ou l’université parisienne Pierre-et-Marie-Curie. Et l’enjeu est de taille. « D’ici 2020, la communication entre un véhicule et son environnement, va générer des ventes mondiales estimées à 110 milliards d’euros, soit dix fois plus qu’aujourd’hui » selon le site web de l’argus de l’automobile et la société de conseil américaine Booz&Co dans son étude « Connected Car 2013 ».

Tous les constructeurs s’y mettent donc. Et certains s’y sont lancés il y a longtemps, comme Mercedes avec le prototype « MyCommand » présenté en 2009 pour accéder à Youtube ou Google Search depuis la voiture. Ou Toyota qui proposait en 2011 un autoradio évolué pour accéder à des infos de trafic ou de radars. « Avec l’internet des objets et la 4G, le système ne se contentera plus de tracer la carte des embouteillages. Il sera capable de prévoir de manière proactive, et en quelques secondes, où et comment vont se déplacer les bouchons et de renvoyer l’information aux chauffeurs », s’enthousiasmait Xavier Dalloz, analyse XDS dans les cahiers de l’Arcep de mai dernier.

Le déploiement des réseaux mobiles 4G en Europe, après les Etats-Unis, ouvre effetivement des perspectives radicalement nouvelles. L’accès aux services vidéo pour les passagers aussi bien que les services d’aide à la conduite seront dopés par le très haut débit mobile. Les voitures embarquant une connexion 4G se multiplieront sur le marché dans les prochaines années.

Bref, les voitures connectées font le buzz et les salons high-tech comme le CES de Las Vegas sont l’occasion de présenter de nouveaux services embarqués. Ce dossier vous propose une rétrospective des annonces les plus importantes de l’année écoulée jusqu’aux plus récentes.