La soirée devait être celle de l’annonce des résultats d’Oracle, elle a réservé une autre surprise. Le groupe a profité de l’occasion pour annoncer le départ de son PDG, Larry Ellison.

Fondateur du groupe et seul et unique patron depuis sa création en 1977, celui-ci sera remplacé par deux co-directeurs généraux : Safra Catz prendra les rênes de la fabrication, des finances et des services juridiques, et Mark Hurd aura la charge des ventes et des divisions services.
Larry Ellison, 70 ans, ne quitte toutefois pas définitivement Oracle : il va occuper les fonctions de président du conseil d’administration et de directeur technologique.

Des résultats en demi-teinte

L’annonce des résultats pour le 1er trimestre de l’exercice fiscal 2014-2015 a, lui, mis à jour un chiffre d’affaires en augmentation de 2,67 % par rapport à la même période de l’an passé, s’établissant à 8,6 Md$, mais inférieur aux prévisions qui le donnaient à 8,78 Md$. Le bénéfice net est, pour sa part, en recul de 0,3 %, à 2,18 Mds$.
Ces résultats mitigés s’expliquent par une forte montée de la concurrence. Oracle avait déjà subi, sur l’ensemble de son exercice 2013-2014 une diminution de 3,3 % de son résultat net, qui s’établissait alors à 10,94 Md$ pour un chiffre d’affaires de 38,27 Md$.

Ces annonces n’ont que peu rassuré la bourse : le titre Oracle a flanché de 4,2% dans la journée de vendredi.