L’équipementier télécoms Ekinops fait partie de la délégation qui accompagne en cette fin de semaine le président de la République au Japon. Ce spécialiste des transmissions sur fibre optique souhaite convaincre l’opérateur japonais KDDI de faire le choix de sa technologie à 100 Gbit/s afin d’offrir plus de débit à ses abonnés. Le Breton dispose déjà d’un partenaire sur place, Marubini Information Systems, mais il espère bien profiter du voyage de François Hollande pour accélérer son développement au pays du Soleil levant.