Le spécialiste des solutions à destination des entreprises vient de publier des résultats pour le deuxième trimestre de son exercice 2017 en-dessous des attentes des analystes, malgré les excellents résultats de ses activités cloud. Ainsi, son chiffre d’affaires global s’élève à 9,04 Md$, en hausse de 0,5 % par rapport à l’an passé. Cela représente une quasi-stagnation, alors qu’il était attendu à 9,11 Md$. Le bénéfice net, lui, a chuté de 7,5 %, à 2,03 Md$.

Le plus étonnant est le paradoxe entre ces chiffres et ceux des activités cloud. Le chiffre d’affaires des solutions PaaS et SaaS se monte à 878 M$, soit une augmentation spectaculaire de 81 %. L’ensemble du cloud ne dément pas cette tendance avec une hausse de 61 % de ses revenus, à 1,01 Md$. De bons résultats dont la direction n’a pas manqué de se féliciter, sans toutefois communiquer sur l’ensemble de ses activités traditionnelles.