Légère éclaircie chez BlackBerry. Le groupe canadien a vu son chiffre d’affaires progresser d’un trimestre sur l’autre, une première en plus de deux ans. Du 2ème au 3ème trimestre, il a ainsi fait un bond de 14 %, à 557 M$. En réaction à cette annonce, le titre de BlackBerry a grimpé de 10 % à Wall Street. Ces chiffres ne doivent toutefois pas masquer la situation difficile dans laquelle se trouve le groupe. Celui-ci enregistre une perte de 31 % par rapport à la même période l’année précédente. S’y ajoute une perte nette de 89 M$, contre 148 M$ l’année précédente.

Tous les espoirs de BlackBerry reposent donc sur les ventes de licences logiciels. Moteurs du soubresaut du 3ème trimestre, elles ont généré des revenus en hausse de 43 % d’une année sur l’autre et représentent désormais près de 30 % de l’activité du groupe.