Selon les chiffres publiés par le cabinet IDC, le marché mondial des solutions de sauvegarde clé en main recule au 2e trimestre 2015. Il atteint un chiffre d’affaires de 786,1 M$, soit une baisse de 1 % sur un an.

Les systèmes « ouverts » sont particulièrement touchés, avec un CA à 705,6 M$ (-1,9 %). En revanche, les systèmes dits mainframe voient leurs revenus augmenter de 7,9 %.

Selon les analystes d’IDC, cette contre-performance est conjoncturelle et suit l’évolution globale du marché. En effet, les entreprises se détournent de plus en plus des solutions matérielles en interne au profit de systèmes hybrides qui permettent notamment le stockage sécurisé des données dans le cloud.

EMC conserve son leadership

Le classement des 5 principaux fournisseurs est 100 % américain. EMC conserve la 1ère place avec 60,1 % de parts de marché, malgré un recul de son CA à 469,9 M$ (-5,8 %). Il est suivi par Symantec (13,4 % de parts) qui voit également ses revenus diminuer à 104,5 M$ (-4,8 %). De son côté, IBM se maintient à la 3ème place (6,9 % de parts), avec un CA stable à 54 M$ (+0,8 %). HP, 4ème au classement, fait mieux avec un CA à 36,7 M$, en hausse de 8 %. 

Enfin Barracuda Networks affiche la meilleure performance trimestrielle. Avec un CA en croissance de 67,6 %, à 26,8 M$, le fournisseur parvient à se hisser à la 5ème position (3,4 % de parts de marché).