La récente enquête internationale Teradata 2015 Global Data-Driven Marketing Survey révèle que 90 % des marketeurs priorisent aujourd’hui un marketing individualisé, basé sur les données et la connaissance du client.

Ainsi, 92 % des professionnels admettent que l’intégration des données entre équipes peut améliorer le service à la clientèle, 84 % estiment fondamental de lier un partenariat stratégique entre le marketing et l’informatique, et 78 % utilisent dorénavant systématiquement la data, contre 38 % en 2013.
L’afflux de données reste toutefois encore mal appréhendé pour en faire un outil imparable. Seulement 50 % des interrogés indiquent se servir automatiquement de la data pour atteindre les consommateurs, 44 % témoignent d’un marketing omnicanal inadapté et 80 % déclarent que les silos au sein du marketing leur brouillent la mesure du fonctionnement des campagnes sur les différents canaux.
Les défis du marketing individualisé
Si le marketing individualisé améliore, selon deux tiers des répondants, la rapidité et l’affinement de la prise de décision, l’approche reste toutefois perfectible.

Pour 38 % des sondés, l’acquisition et la fidélisation de la clientèle doivent être développés, pour 29 % les objectifs d’entreprise doivent être soutenus et pour 26 % la réglementation doit être davantage respectée.