Jusqu’alors disponible en version bêta, Qwant sera officiellement lancé le 4 juillet. Lors de sa présentation début 2013, ce moteur de recherche français avait créé la polémique. Affichant sur un seul écran le résultat d’une requête, collecté sur les réseaux sociaux, le web ou les contenus multimédias (images et vidéo), il était accusé d’utiliser des moteurs de recherche existants, comme Bing de Microsoft ou Kurrently.com, et d’en faire une simple agrégation. Les dirigeants étaient montés au créneau, notamment sur BFM Business, pour contrer ces accusations et rappeler qu’il ne s’agissait que d’une bêta. Verdict dans quelques jours.