Aux USA, les freelances constituent déjà plus de 34% des travailleurs. À l’horizon 2027, ils représenteront plus de 50% de la « workforce » du pays. En France aussi le nombre de freelances explose. Une nouvelle étude vient dessiner le profil type…

Quelques jours après la publication de l’étude de Club Freelance, société de placement de consultants IT indépendants (cf « Toujours plus de freelance IT en France« ), c’est au tour de la plateforme pour freelances 404Works de publier sa propre étude portant sur tous les membres qui l’ont rejoint en 2018.

On retiendra surtout de cette étude que les inscriptions ont presque doublé entre 2017 et 2018 : ils étaient 8345 nouveaux inscrits en 2017, ils sont 15 874 nouveaux freelances en 2018 (soit 190% d’augmentation) confirmant le poids croissant des indépendants dans le paysage économique français. Sur ces nouveaux freelances, 52% sont des hommes, un chiffre plutôt bas qui révèle un rééquilibrage progressif entre hommes et femmes dans l’univers du freelancing. Les 25-35 ans constituent toujours la tranche la plus importante (44%) en diminution légère (46% en 2017), la tranche des « 18-25 ans » augmentant de la même proportion pour atteindre les 24% en 2018 (contre 22% en 2017). Les plus de 55 ans continuent de former la tranche pauvre du freelance et ne représentent que 3% de cette population.

404Works observe un léger glissement vers des profils moins expérimentés (les profils experts régressent de 1 point et ceux confirmés de 4 points en 1 an). On notera également que 66% des freelances travaillent à distance.

Les métiers de rédacteurs, de graphistes et de développeurs Web trônent sur le podium des profils enregistrés au sein de la plateforme. Parmi les profils qui connaissent les plus fortes progressions, on retiendra ceux de monteurs vidéos, de traducteurs, et les photographes. Les « community managers » perdent en revanche une place et n’arrivent plus qu’en septième position.
Les secteurs privilégiés sont bien sûr en phase avec ces métiers. Le secteur « des arts et de la culture » prend cette année la tête du classement, devant « la communication visuelle et le design » et le secteur « Internet et télécommunications » suivi par « les médias » et « l’informatique ».

Source :
404Works : Infographie & Enquête freelances 2018