Une étude récente de Morar Research, commanditée par le constructeur Pure Storage, révèle que 50 % des entreprises ont raté des opportunités du fait de l’indisponibilité de leurs données pertinentes au moment propice. Cette perte est estimée à 30 M€ par an pour les grandes entreprises, soit 10 fois plus que pour les moyennes structures. Même si les répondants assurent stocker un maximum de données, la moitié d’entre eux admet que le temps de traitement est un frein à leur exploitation. Le coût et la réglementation qui encadre les données personnelles sont d’autres raisons évoquées par les entreprises interrogées. Plus de la moitié d’entre elles déplorent d’ailleurs le poids bureaucratique qui nuit au partage des données au sein de leur structure.