C’est le constat dressé par Rachel Delacour lors de la table ronde de clôture du forum CXP, qui s’est tenu la semaine dernière. La cofondatrice de Bime, société spécialisée dans l’analyse de données, a remarqué que les DSI, écartés des projets cloud au profit des directions financières, commerciales ou marketing, revenaient dans le circuit de décision. Plusieurs raisons expliquent ce retour en grâce. Mettant de l’eau dans leur vin, les DSI ont admis qu’ils devaient accepter un comanagement même si les projets ont une forte connotation IT. De leur côté, les décideurs métier ont compris que les projets cloud impliquaient beaucoup de technologies et qu’ils ne pouvaient les mener à bien sans expertise IT.

Illustration Bobineau : ©Yann Serra