© tashka2000 - Fotolia

Autres

Les entreprises pas prêtes pour la génération de l’information

Par La rédaction, publié le 20 avril 2015

La plupart des chefs d’entreprises ne se considèrent pas prêts à répondre aux besoins de la « génération de l’information ». C’est ce qui ressort de la dernière étude « The information generation : transforming the future » menée par le cabinet Institute for the Future pour l’éditeur EMC.

Ainsi, seuls 24 % des 3 600 dirigeants interrogés, issus de toutes les régions du monde, affirment être très bons pour transformer les données collectées aujourd’hui en idées nouvelles. Plus perturbant encore, près de 50 % admettent ne pas savoir comment mettre en valeur leurs données. Des résultats particulièrement dérangeants compte tenu des nouveaux défis que pose déjà le big data.

L’étude révèle que dans une immense majorité des cas (96 %), les décideurs sont bien conscients des changements en cours. Ils sont 93 % à estimer que la génération de l’information modifie en profondeur les attentes de leurs clients.

Peu de bons élèves à la clé

Dans son rapport, le cabinet Institute for the Future a dressé, en collaboration avec les dirigeants interrogés, un top 5 des pratiques « Make-or-Break » – comprendre des qualités indispensables dans la génération de l’information.

Sur ces 5 impératifs, seulement 12 % des entreprises parviendraient très bien à prédire de nouvelles opportunités, 9 % à entreprendre des innovations majeures, 11 % à personnaliser encore plus finement l’expérience de leurs clients et 12 % à agir en temps réel. Enfin, 14 % arriveraient à montrer plus de transparence et susciter de la confiance.

Dans l'actualité